Le Centre Technique Industriel de la Construction Métallique a été créé, à la demande du Syndicat de la Construction Métallique de France (SCMF), par décret, le 31 août 1962.

Depuis sa création, le CTICM organise l’ensemble de ses activités suivant quatre grands axes convergeant vers un objectif unique :

le progrès des connaissances et des performances en construction métallique et mixte

  • Développer la connaissance, en contribuant à la recherche nationale et européenne dans le domaine du comportement – à froid comme à chaud – des constructions métalliques, pour valoriser leurs performances structurales et environnementales ;
  • Codifier la connaissance, en organisant les actions de normalisation du secteur ;
  • Transmettre la connaissance par la formation, les publications et la mise à disposition d’outils logiciels ;
  • Accompagner la mise en œuvre des connaissances nouvelles, en mettant au service de projets de construction toujours plus performants et plus audacieux un pôle d’expertise opérationnelle prenant en charge tous types d’études.

Le contrat de performance constitue la feuille de route du Centre pour quatre ans (2016-2019). Il est signé entre le SCMF, le ministère en charge de l’industrie et le CTICM. Il décrit les activités et objectifs du Centre comme suit :

  • Services directs aux entreprises
  • Solidité des ouvrages – R&D et accompagnement
  • Approche transversale pour une performance globale des ouvrages en métal
  • Réponse aux enjeux de la construction responsable
  • Transition numérique de la filière
  • Normalisation et réglementation
  • Diffusion des connaissances et des outils
  • Collaborations transversales

Organisme privé reconnu d’utilité publique, il est placé sous la tutelle du ministère en charge de l’industrie qui fixe les règles de financement des actions d’intérêt collectif par la taxe affectée. Le COREM est l’organisme chargé de la collecte de cette taxe.